Cessation de prêt de salle

Posted by
|

Bonjour à tous,

Nous l’avons craint, c’est arrivé.

La Maison des Associations m’a convoqué ce lundi 8 juillet pour m’informer de la décision de la Mairie de cesser de nous prêter la salle de club. Cette décision est vraisemblablement irrévocable et sans appel.

  1. Techniquement, la salle n’est plus à notre disposition à fin septembre. Néanmoins, à titre gracieux, la Mairie nous la laisse jusqu’à fin décembre, mais nous devrons en payer les charges (de 74 €) pour ce dernier trimestre,
  2. La raison officielle pour la cessation de prêt de salle est que nous n’avons pas assez de membres putéoliens. D’un autre côté, ce nombre minimal est assez flou : quand j’avais été convoqué en avril (mai ?), on m’avait dit que nos trois membres d’alors n’étaient pas assez et qu’il en faudrait six ou sept. Grâce à l’inscription gratuite pour les Putéoliens, nous avons gagné trois (voire deux personnes, je ne sais plus bien) et j’ai dit avoir bon espoir d’en avoir un ou deux de plus, qui ont envoyé un courriel suite à la Fête des Associations pour nous rendre visite, nous faisant atteindre cette barre des six-sept. Lundi, nonobstant, on m’a indiqué que la barre serait plutôt de l’ordre de plus de la dizaine… Donc, bah, je ne sais pas trop.

Quoi qu’il en soit, voici les solutions que je vois :

  1. Nos membres putéoliens parviennent d’une manière ou une autre à convaincre la Mairie de nous laisser la salle. C’est sûrement la meilleure solution mais aussi la plus difficile à réussir,
  2. Nous trouvons une autre salle. Cela dépend des mairies, mais certaines sont assez conciliantes et acceptent de prêter une salle aux associations à partir du moment où un ou deux membres viennent de chez eux. À chacun d’entre nous de voir donc avec sa mairie, voire sa mairie d’arrondissement pour les Parisiens,
  3. Nous partageons une salle avec un autre club, comme MES ou MMSP,
  4. Nous trouvons une salle à louer, à prix raisonnable,
  5. J’espère que nous n’en arriverons pas là mais, en l’absence dans laquelle nous réunir pour exercer nos activités de club, nous revendons les biens de TNT, les partageons entre membres et dissolvons l’association.

Dans tous les cas, je vous propose d’y réfléchir et d’en discuter, au préalable ici, puis en détails lors de l’Assemblée Générale de mi-septembre.

Cordialement,
Votre président, OLF, i.e. Olf Le Fol

Comments

  1. Manuel

    12 juillet 2019

    Courage pour la suite des démarches, pour ce qui est des solutions à utiliser, il est possible (sauf pour les tables automatiques) de faire comme FDO, c’est-à-dire de jouer dans un restaurant/brasserie/salon de thé. La perte des locaux ne signifie en aucun cas la mort de l’association, on a même des associations de majong qui n’ont pas de locaux.
    La question que je me pose est ce que vont devenir les tables automatiques par contre en cas de dissolution ; seront-elles données aux autres clubs ?

  2. SUN Zeyu

    12 juillet 2019

    Ah oui pourquoi pas demander Kaoru Goto? Peut-etre il sera interesse? Vu qu’il a un salon de cafe et il a dit qu’il joue avec amis(?)

  3. Julien Fouques

    12 juillet 2019

    C’est une bien triste nouvelle, mais comme le dit si bien Olf, qui était malheureusement attendu.
    Comme vous le savez, je peux accueillir l’association dans nos locaux à Vélizy : Eglise Saint-Denis rue Aristide Briand 78140 vélizy.
    Les points positifs :
    – Très grandes salles
    – Tables adaptées à la pratique du Mahjong
    – Pas de souci pour stocker nos tables automatiques
    – Juste une assurance à payer
    – Facile d’organiser des tournois interclub
    – Puissance financière de la ville de Vélizy envers les associations
    – J’aurais plus de temps pour vous aider car ça sera au même endroit que mon association de jeux
    – Si on est pas 4 pour faire une table, on pourra toujours faire des jeux de société et/ou possibilité de convertir nos membres au mahjong (60 adhérents)

    Les points négatifs :
    – Un peu plus loin de Paris
    – Obligé de modifier nos horaires d’ouverture dans un premier temps (Vendredi Soir et dimanche après-midi)
    – Possible que l’on doive passer par une fusion avec notre club pour des questions d’assurance (mais je dois encore vérifier ce point).

    Je reste à votre disposition, si vous avez besoin d’en parler plus précisément.

  4. Eytan

    17 juillet 2019

    Bonjour , en cette triste nouvelle j’ai prévu d’aller consulter la mairie de ma ville pour chercher un logement convenable au club et permettre ainsi au differents directeurs de se pencher sur des propositions plus ou moins raisonnables concernant celles-ci. Je vous ferais parvenir les details de ces porpositions le plus tot possible.

  5. Manuel

    17 juillet 2019

    Je pense que l’on pourrait également voir avec le club de bridge de Puteaux.

Add a comment